Acné et cicatrices d'acné

L’acné constitue une maladie de la peau qui peut avoir un fort retentissement psychologique chez certains patients d’autant plus lorsqu’elle se poursuit après l’adolescence ou lorsqu’elle laisse des cicatrices plus ou moins dissimulables par le maquillage.

Plusieurs facteurs favorisent sa persistance, sa survenue tardive ou son caractère chronique :

  • Un facteur hormonal qui peut soit être une pathologie hormonale comme le syndrome des ovaires polykystiques, soit être une hypersensibilité hormonale des glandes sébacées. Il explique le rythme mensuel des poussées, sa survenue après un changement de contraception, son caractère familial.
  • Une alimentation non équilibrée  pauvre en légumes, trop riche en produits laitiers, en plats industriels.
  • Le maquillage par des fonds de teint trop occlusifs.
  • L’exposition au soleil qui donne une bonne mine à court terme mais qui est suivie d’un rebond plus important dans les semaines qui suivent l'exposition.
  • Le traumatisme par grattage des papules ou ouverture des pustules.
  • L’exposition au stress désormais reconnue pour son action hyperséborrhéique.

Tous ses facteurs doivent être pris en compte dans le traitement de l’acné.


Des  possibilités thérapeutiques peuvent aider à améliorer les traitements classiques et traiter les cicatrices  comme la luminothérapie (LED), le peeling, les lasers resurfacing, l'acide hyaluronique.


Les LED peuvent agir sur l’hyperséborrhée et  la multiplication  bactérienne par la lumière bleue, calmer l’inflammation ou aider la cicatrisation par lumière rouge ou jaune.


Les peelings superficiels, à base d’acide de fruits, permettent de réguler la séborrhée et traiter l’acné rétentionnelle et inflammatoire, souvent due à l’obstruction des pores par l’accumulation de sébum et de kératine. Ils affinent la peau et éliminent les impuretés. Les peelings plus profonds sont indiqués pour le traitement des cicatrices superficielles.


Les cicatrices profondes, à l’emporte-pièce ou en pic à glace peuvent être atténuées par l’utilisation de laser resurfacing : ablatifs ou non ablatifs qui homogénéisent la peau, ou par des injections d’acide hyaluronique qui en plus de son pouvoir hydratant, défibrine la fibrose cicatricielle et stimule les fibroblastes tout en aidant à la cicatrisation.


Toutes ces techniques peuvent vous être proposées au cabinet du Docteur Remont.