Cicatrices et Vergetures

Les cicatrices résultent d’une régénération des tissus après une plaie ou une intervention chirurgicale. Elle passe par un phénomène de détersion servant à nettoyer le fond de la plaie puis un processus de bourgeonnement où interviennent les fibroblastes, et enfin par l’épidémisation. Parfois si la plaie est profonde, le tissu cicatriciel peut ne pas reprendre l’aspect du tissu initial.
Lorsque la cicatrice est atrophique (caractérisée par des petites traces circulaires), le traitement va consister à stimuler les fibroblastes  pour augmenter la production de collagène.


Plusieurs techniques sont utilisables pour gommer les cicatrices :

  • Le docteur Rémont utilise un laser co2 ablatif qui comporte un double avantage : celui de  stimuler le derme en le chauffant et grâce aux petits pertuis réalisés, de permettre à des agents boostant, les fibroblastes de pénétrer l’épiderme et de  descendre jusqu’au derme pour les stimuler. Une séance de LED réalisée juste après permet d’optimiser le résultat.
    • En moyenne 4 à 5 séances sont nécessaires, espacées d’un mois.
    • Le résultat commence à se voir après la 3eme séance, parfois avant.
    • Le coût dépend  de la surface à traiter.
  • Lorsque la cicatrice devient hypertrophique ou chéloïde, un traitement par petites plaques de silicone accompagnés de l'injection d’un corticoïde peut être envisagé avec de bons résultats.

Les vergetures sont des petites fissures cutanées résultant d’une rupture des fibres élastiques. Elles peuvent être consécutives à un étirement brutal (prise de poids, grossesse, certains sports) ou à la prise de  traitements (corticothérapie orale). Elles peuvent également révéler une maladie ou un syndrome de Cushing.
De couleur rouge au début, elles évoluent vers la couleur blanc nacrée.

Leur traitement varie en fonction de la couleur. Lorsqu’elles sont rouges, l’Ipl donnent de bons résultats. Lorsqu’elles sont blanches, le traitement est identique à celui des cicatrices atrophiques.